L'Hermine

Michel Racine, président de la cour d'assises de Saint-Omer, est un personnage aigri, connu pour appliquer de lourdes peines. Alors que sa femme vient de le mettre à la porte, Racine, grippé et solitaire, préside un procès pour homicide. En appelant les jurés, il reconnaît parmi eux Ditte Lorensen-Coteret, une femme qu'il a autrefois aimée. Dès le début du procès, Martial Beclin, l'accusé, nie catégoriquement avoir tué la victime.